Portraits

Musée Marcel Lenoir, château de Montricoux, 2012.

 Cette exposition présente un travail conjoint de Bernard Di Sciullo & Jenny Ecoiffier autour du portrait. Ils se renvoient la balle de l’un à l’autre selon une méthode qu’ils utilisent depuis plusieurs années.

Bernard Di Sciullo peint depuis les débuts de sa carrière des visages surdimensionnés, de femmes en majorité, sortis de son imagination ou inspirés par des photos de magazines, dans un style très expressionniste. Jenny Ecoiffier a réalisé jusqu’à présent peu de portraits photographiques. Aussi était-ce pour elle une gageure passionnante de se confronter à ce sujet.

C’est par des portraits de l’un par l’autre et par des auto-portraits, revus au travers du regard de l’autre, qu’ils ont commencé l’aventure présentée dans une première salle.

Dans une deuxième salle, l’installation “Maison de familles”, adaptée à l’espace tout en longueur des anciennes écuries du château, par son atmosphère inquiétante, renvoie aux contes de notre enfance. Barbe bleue, présent dans un triptyque de la première salle, n’est pas loin... Du nid douillet au nid d’embrouilles, la pyramide des générations, constituée par des collages de photographies d’époque, est le pivot de tous les fantasmes.

Dans l'image ci-dessous, Pierre Di Sciullo, graphiste, a expliqué leur mode de travail en commun.

Pierre Di Sciullo