Œuvres à quatre mains

 
En 1999, à l’occasion de l’exposition "Artistes, à vos papiers" à Gentilly, il avait été demandé aux artistes de réaliser des œuvres à quatre mains. L’enjeu était de mêler des techniques et des styles différents pour créer des œuvres métisses. Jenny Ecoiffier et Nathalie Razavet, peintre graveur, ont relevé le défi. L’une avec des tirages argentiques noir et blanc, la seconde avec la technique du monotype. (NR-JE)

Par la suite, Jenny Ecoiffier a voulu poursuivre l’aventure avec une peintre travaillant l’abstraction, Claire Le Jeune. Elles ont alors associé tirages argentiques noir et blanc et peinture acrylique. (CLJ-JE)

Puis Jenny Ecoiffier s’est adressée à Robert Ecoiffier, son frère, céramiste et sculpteur, pour réaliser “l’Opéra casa”. Il s’agit d’un grand trumeau inversé où un collage original de photos argentiques noir et blanc de l’opéra Garnier, en bas, est serti dans un encadrement de gré émaillé avec inclusions de photos et de miroirs. (RE-JE). Elle a réalisé également avec lui des échiquiers dont les plateaux sont réalisés en collages originaux de photographies argentiques. Les pièces sont des photos montées sur des socles de gré émaillé.