Galerie Hautaise à Hauteville-sur-mer

En Normandie, du 26 juin au 2 juillet 2017 seront exposés à la Galerie Hautaise une trentaine de photos-aquarelles.

Ces tirages jet d’encre sur papier sont le fruit d’une destruction de l’image par l’eau grâce au pinceau. Ils ont été réalisés tout d’abord à partir de photos de Matsushima juste avant le désastre de Fukushima qui a dévasté ces paysages et jardins. Par la suite cette technique a été appliquée à divers sujets allant du paysage à la nature morte.

Voir la page de l’exposition…

EXPOSITION
Galerie Hautaise
site web : http://hautevil-art.jimdo.com
10 avenue de l’Aumesle
Hauteville-sur-Mer
26 juin au 2 juillet 2017
plan d’accès…

Biennale d’art contemporain de Cachan 2016

« 1916-2016, il y a 100 ans déjà… »

Pour illustrer cette thématique, j’ai présenté deux « objets photojennyques » et une installation : « Lœil de la Gorgone », « Dans la tourmente » et « Bijoux de familles ».

L’œuvre choisie par le jury, « L’œil de la Gorgone », est une mise en abime du temps au travers du regard photographique. Le regard contemporain se confronte, en arrêts sur images et sur objets, au passé pour en glisser dans le temps présent quelques évocations. Leur assemblage laisse l’imagination créer une histoire.

La photo est pour moi le lien idéal entre le passé et le présent. Mes œuvres en général révèlent le passage du temps. Soit en présentant les traces laissées par les intempéries ou les usages, soit, comme dans mes « objets photojennyques », par la mise en relation de divers éléments, qu’ils soient photographiques ou non. De certaines collisions entre ces éléments naissent des éclairages inattendus dont « L’oeil de la Gorgone » est un exemple.

Exposition « ROUGE » à Freiberg

Du 16 avril au 18 mai 2016 a lieu à Freiberg en Allemagne l’exposition « Rouge »où sont présentées une centaine d’œuvres de quatorze artistes de Gentilly.

Huit de mes œuvres sont présentées. Elles couvrent diverses périodes de mon travail depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui: tirage argentique noir et blanc avec virage rouge, « objets photojennyqes », photo-aquarelles.

Zig Zag à Gentilly 2016

Après deux ans d’absence, j’ouvrirai à nouveau mon atelier cette année dans la « galerie du Garage », au numéro 18 sur le plan. J’y présenterai la dernière œuvre commune avec Bernard Di Sciullo et mes nouvelles « photo-aquarelles ».

Vous pourrez également visiter l’exposition collective des artistes de Gentilly au centre culturel ainsi que beaucoup d’autres ateliers où vous découvrirez de belles choses et des lieux étonnants.

59e Salon de l’Union des Arts Plastiques de Saint-Denis

J’ai participé en novembre 2015 au salon des Artistes Plasticiens de Saint Denis.
Le vernissage, prévu le 14 novembre, a été annulé à cause des attentats. Le salon n’a pu ouvrir qu’en pointillé car la salle de la Légion d’Honneur était dans le périmètre sécurisé.
Le public n’était donc pas au rendez-vous. Voici trois photos de ce salon qui aurait mérité une meilleure visibilité : « Le mouton du Chalard »œuvre commune de Jenny Ecoiffier&Bernard Di Sciullo, peintre et deux photos des artistes du 6b, invités d’honneur du salon.

Le mouton du Chalard B.Di Sciullo et J. Ecoiffier

Le mouton du Chalard
B.Di Sciullo et J. Ecoiffier

Invités du 6b n°1

Invités du 6b n°1

invités du 6B n°2

invités du 6B n°2

Salon de l’UAP de Saint Denis 2015

Je participe, avec Bernard Di Sciullo, au salon de l’Union des Arts Plastiques de Saint Denis, avec une œuvre commune photo-peinture, comme les années précédentes : « Le mouton du Chalard » (Jenny Ecoiffier&Bernard Di Sciullo).

Invit St Denis 2015

 

Biennale de Gentilly

Sélectionnée pour la Biennale de Gentilly Jenny Ecoiffier  présente des oeuvres récentes appartenant aux deux champs qu’elle explore actuellement, soit trois nouveaux “objets photojennyques” et six tirages jet d’encre, de format 50x60 cm environ.
La cohérence de ces tirages vient de la matière photographique aquarellée plutôt que des sujets qui peuvent se lire comme autant de voyages intérieurs.

La Biennale de Gentilly 2015, Chantier ouvert au public, s’expose dans un espace insolite, le collège Pierre Curie, ensemble scolaire désaffecté chargé de souvenirs et de poésie dans son élégante déchéance.
26 artistes de Gentilly et d’ailleurs, proposent plus d’une centaine d’œuvres, peintures, installations, vidéos, photos, qui, mises en tension ou en dialogue les unes avec les autres, forment un ensemble singulier.